Calenda Digital Humanities

28/12/18
Le laboratoire « Histoire et sources des mondes antiques » (HiSoMA) vient d’obtenir du CNRS la possibilité de recruter en mobilité interne un(e) ingénieur(e) de recherche en analyses des sources historiques et culturelles Son profil est centré sur la coordination et le pilotage de la gestion des corpus de sources et de données de la recherche, à la fois physiques et numériques, des programmes épigraphiques d’HiSoMA. Il s'agit d'appliquer l'ensemble des standards actuels qui permettent d'optimiser l'identification, la modélisation et l'encodage de la documentation scientifique en vue de son exploitation, de sa valorisation et de son partage.
26/12/18
Ce colloque aborde les métallurgies du fer, du cuivre, de l’étain, du plomb et des métaux précieux, productrices d’une grande variété d’objets nécessaires à la vie urbaine à la fin du Moyen Âge. La nature, le volume et l’éventuelle standardisation des productions pourront être étudiés, de même que les besoins de la ville, les pratiques et les techniques des artisans, leurs savoirs et leurs savoir-faire. Les relations entre les métiers et entre les artisans eux-mêmes pourront être examinées, comme les liens de dépendances, la pluriactivité, les réseaux de sociabilités ou encore les relations de proximité dans l’espace urbain. L’identité et la règlementation de ces métiers, leur insertion dans la société urbaine, les rapports avec l’espace rural environnant et avec les autres villes pourront également être revisités. Ces journées auront un caractère interdisciplinaire, favorisant le dialogue entre les historiens et archéologues et l’archéométrie, sans exclure les approches anthropologiques de l’apprentissage et des savoir-faire.
20/12/18
Ce colloque vise à réunir des travaux empiriquement fondés qui, à partir de données nouvelles et/ou de méthodes nouvelles, réinterrogent cette question devenue traditionnelle des effets des nouvelles technologies sur la participation politique.
17/12/18
L’originalité de cette manifestation scientifique est de mettre en lumière et en regard différents projets de recherche menés en France et à l’international autour des réalités augmentées pour l’apprentissage. Les dimensions théoriques et méthodologiques investiront plus particulièrement les notions d’expérience et de connectivisme dans des contextes variés. Toutefois, l’ambition de cette journée d’étude est d’ouvrir le questionnement au-delà du volet technologique, en proposant des questions épistémologiques et sociales autour du renouveau des contextes immersifs et des acteurs impliqués (migrants, étudiants en mobilité internationale, étudiants résidents). L’une des plus-values de la manifestation est de proposer un dialogue interdisciplinaire entre des chercheurs français et internationaux, avec un prisme Nord/Sud, et venant de domaines de recherche divers (droit, géographie, langues, neurosciences, sciences de l’éducation, sciences du langage, sociologie).
17/12/18
Cette demi-journée d'étude a pour objectif de rassembler des chercheurs en arts du spectacle, linguistique, philosophie, arts numériques ainsi que des professionnels de centres de ressources, pour confronter les approches et les méthodologies autour de la question du geste filmé et de ses archives numériques. Cette rencontre s’inscrit dans un projet de recherche soutenu par la Maison des sciences de l'homme Paris Nord ayant pour objectif le rassemblement de chercheurs de différents horizons disciplinaires en vue de la constitution de ressources pédagogiques et méthodologiques sur l’étude du geste artistique.

Pages