Calenda Digital Humanities

16/05/19
Cette journée porte sur les enjeux, les méthodes et les questions de recherche associées à la reconnaissance d'entités géographiques nommées dans les textes de publications scientifique. La première session revient sur les pratiques du terrain. On y discutera de terrains surpâturés, de science à distance, de visibilité des terrains de recherche et de la dimension locale de certains terrains. La deuxième session présentera les méthodologies permettant de détecter automatiquement les terrains dans les textes scientifiques. La troisième session montrera l'intérêt de ces méthodes et le défi consistant à les appliquer sur de grands corpus de textes scientifiques en prenant l'exemple des corpus ISTEX et OpenEdition. La quatrième session présentera des projets proposant des solutions interactives d'exploration des mots-clefs /toponymes pour les revues d'archéologie, puis de géographie.
15/05/19
Les communications et la table ronde, qui composent cette journée, aborderont l’utilisation de la 3D et des technologies récentes de visualisation sous l’angle de leur adéquation aux problématiques de recherche et de leur utilisation dans les médiations scientifiques et culturelles. En effet, l’image numérique et la 3D sont devenues incontournables pour l’archéologie, l’histoire de l’art et, plus largement, les études du passé, notamment pour la connaissance des sites, du bâti, des décors et des artefacts. Les outils et les techniques, en évolution permanente, ont bouleversé nos approches, nos méthodes et nos limites, et apporté à la recherche une nouvelle dimension. De nos jours, l’usage systématique du numérique dans la recherche, le questionnement sur ses apports, ses possibilités et ses limites reste impératif. Quelles finalités attendons-nous de ces outils de travail ? Comment se positionne la relation entre les deux mondes numérique/sciences humaines ? Et jusqu’où peut-on aller pour la valorisation grand public de la recherche?
15/05/19
Consacré aux pratiques documentaires indexées sur les outils numériques et la diffusion autre que celle en salles de cinéma, ce colloque s’intéressera aux stratégies de collecte de l’information et de déchiffrement des données à l’ère du Big Data, mais aussi à la navigation, à l’immersion et à l’interactivité dans lesquelles les spectateurs sont engagés en tant qu’internautes, co-créateurs en ligne ou visiteurs. De l’historique « agit-prop » à l’activisme cybernétique, quelle est la place de l’utilisation de différents médias et images dans les luttes citoyennes et politiques ? Comment les nouvelles formes documentaires à l’ère du numérique renégocient-elles les frontières entre art, activisme et expertise ?
07/05/19
Le programme de Paris Région « Paris PhD2 2019 » finance une allocation doctorale sur le thème de la conception systématique de fonctionnalités de recherche croisée dans la base de données ABJAD à partir d'un travail de terrain sur une collection importante de manuscrits de philosophie en langue arabe et en collaboration avec une entreprise d'informatique.
07/05/19
Les œuvres des deux Marguerite se caractérisent par un rapport aux villes et à l’urbanité qui n’a jamais fait l’objet de recherches spécifiques, bien que la vie de cour à la Renaissance engage, dans son itinérance même, une appréhension de la cité – et des multiples cités – tout à fait particulière. Quels furent les relais citadins des deux écrivaines ? Comment ont-elles transformé les villes où elles ont vécu et où elles ont exercé un pouvoir ? Dans quelles villes leurs œuvres ont-elles été écrites, publiées et reçues ? De quels échos urbains leurs livres bruissent-ils ? Comment les autrices de la Renaissance lurent-elles – en tant que femmes et en tant qu’écrivaines – la ville, et comment choisirent-elles de la dire ? Quelles sont les images de la Cité fournies par leurs deux œuvres, à la fois exemplaires et singulières en l’une et l’autre moitié du XVIe siècle ?

Pages