Calenda Digital Humanities

27/07/20
À la suite d’une récente étude géophysique, à la lumière des hypothèses et des découvertes induites par les recherches pluridisciplinaires, le musée de Saint-Antoine-l’Abbaye a souhaité enrichir son parcours muséographique, repensé en 2016, à l’aune du numérique. La modélisation de l’église abbatiale de Saint-Antoine s’inscrit tout naturellement dans cette démarche de vulgarisation scientifique et ouvre désormais d’autres horizons à investiguer.
21/07/20
Lancé en 2015, le projet Transatlantic Cultures vise à la réalisation d’une plateforme d’histoire culturelle transatlantique (XVIIIe-XXIe siècles). Éditée en ligne et en quatre langues (français, anglais, espagnol, portugais), elle permet d’analyser les dynamiques de l’espace atlantique et d’en comprendre le rôle dans le processus contemporain de mondialisation culturelle. Cet appel à contribution vise à alimenter la rubrique « Mémoires transatlantiques » de la plateforme. Envisagé comme une matrice active et dynamique, au sein de laquelle des processus de définition et de redéfinition sont en jeu, l’espace Atlantique conduit à réévaluer les problématiques mémorielles en se démarquant d’investigations se contenant des échelles nationale ou régionale, et prenant en considération l’apport des études postcoloniales. Aspirant à dépasser une simple approche comparative, le projet Transatlantic Cultures conduit à privilégier les démarches relevant de l’histoire connectée et croisée.
06/07/20
Dans ce colloque pluridisciplinaire, il s’agira de discuter des différentes formes que peuvent prendre les liens qui unissent les langues au(x) territoire(s) et vice-versa, de montrer les enjeux politiques, sociaux, économiques qui naissent des rapports construits hier ou aujourd’hui entre langue(s) et territoire(s). Derrière langue et territoire, il y a surtout des hommes et des femmes avec leurs pratiques sociales et leurs représentations qui sont au cœur des logiques constitutives de territoires, voire de territorialité. De nouveaux territoires font émerger de nouvelles pratiques langagières et, réciproquement, de nouvelles pratiques langagières dessinent de nouveaux espaces, mis en discours et investis de sens. Les « frontières » que nous traçons entre langue(s) et territoire(s) ne sont pas étanches mais perméables dans le temps et dans l’espace, en fonction de facteurs tels que le déplacement des populations, les politiques linguistiques, les représentations linguistiques et sociales, l’éducation, les médias de masse et les valeurs socioculturelles.
30/06/20
L’utilisation croissante des technologies numériques dans le domaine de la santé pose question. Si les avancées de la recherche médicale en termes de compréhension des maladies et de développement de traitements sont signifiantes, des effets contre-productifs de la technique sur l’organisation des pratiques de soins sont observés (Dujarier, 2017). L’objectif de cette journée d’étude est notamment de questionner la place et le rôle des technologies numériques et de l’intelligence artificielle dans le secteur médical, en institution et au domicile des individus - au regard des valeurs fondatrices de la République et garantes d’une démocratie sanitaire (Routelous, 2008) : justice, équité, non-malfaisance, autonomie des personnes et respect de la vie privée.
24/06/20
Depuis une dizaine d’années, l’histoire de l’art a peu à peu (mais encore difficilement) adopté les humanités numériques. Or celles-ci sont un défi à la discipline qu’elles risquent de profondément renouveler : à la fois dans l’étude des objets traditionnels de l’histoire de l’art (qu’il s’agisse d’images ou de textes), dans la constitution des métadonnées, dans l’exploitation des données et dans les différentes formes de visualisation ou la médiation de celles-ci, notamment avec l’ouverture des données et des contenus culturels (open data). Ce numéro de la revue Histoire de l’art souhaite questionner les changements opérés par les humanités numériques, et voir s’il peut aller jusqu’à observer une révolution épistémologique.

Pages