Calenda Digital Humanities

23/05/19
The exhibition The Dutch in Paris, which was on show in the Van Gogh Museum, Amsterdam and in the Petit Palais, Paris during the fall of 2017 and spring of 2018 respectively, aimed to visualize the artistic exchange between Dutch and French artists between 1789 and 1914. As part of a larger research project, set up by the RKD – Netherlands Institute for Art History, the exhibition generated so much response that ESNA, in collaboration with the RKD and NWO, decided to organize an international conference on the subject, focusing specifically on international as well as national and local points of encounter and how they facilitated artistic exchange.
23/05/19
Pour les études littéraires, le numérique constitue un nouveau continent que la critique doit à présent explorer voire conquérir. Incarnation postmoderne de la bibliothèque de Babel, le monde numérique mêle la diversité des langues humaines à la multiplicité des formats informatiques (langages de programmation, interopérabilité des logiciels, formats de fichiers, etc.). Ce bouleversement technologique provoque une évolution des instances traditionnelles associées à la littérarité. Une redéfinition des axiomes hérités du marché du livre occidental semble donc s’imposer. Dans le cadre de cette journée, nous aimerions ainsi proposer une analyse des principes aux fondements des dispositifs numériques susceptibles d’être employés dans le cadre de la recherche en lettres et sciences humaines.
16/05/19
Cette journée porte sur les enjeux, les méthodes et les questions de recherche associées à la reconnaissance d'entités géographiques nommées dans les textes de publications scientifique. La première session revient sur les pratiques du terrain. On y discutera de terrains surpâturés, de science à distance, de visibilité des terrains de recherche et de la dimension locale de certains terrains. La deuxième session présentera les méthodologies permettant de détecter automatiquement les terrains dans les textes scientifiques. La troisième session montrera l'intérêt de ces méthodes et le défi consistant à les appliquer sur de grands corpus de textes scientifiques en prenant l'exemple des corpus ISTEX et OpenEdition. La quatrième session présentera des projets proposant des solutions interactives d'exploration des mots-clefs /toponymes pour les revues d'archéologie, puis de géographie.
15/05/19
Les communications et la table ronde, qui composent cette journée, aborderont l’utilisation de la 3D et des technologies récentes de visualisation sous l’angle de leur adéquation aux problématiques de recherche et de leur utilisation dans les médiations scientifiques et culturelles. En effet, l’image numérique et la 3D sont devenues incontournables pour l’archéologie, l’histoire de l’art et, plus largement, les études du passé, notamment pour la connaissance des sites, du bâti, des décors et des artefacts. Les outils et les techniques, en évolution permanente, ont bouleversé nos approches, nos méthodes et nos limites, et apporté à la recherche une nouvelle dimension. De nos jours, l’usage systématique du numérique dans la recherche, le questionnement sur ses apports, ses possibilités et ses limites reste impératif. Quelles finalités attendons-nous de ces outils de travail ? Comment se positionne la relation entre les deux mondes numérique/sciences humaines ? Et jusqu’où peut-on aller pour la valorisation grand public de la recherche?
15/05/19
Consacré aux pratiques documentaires indexées sur les outils numériques et la diffusion autre que celle en salles de cinéma, ce colloque s’intéressera aux stratégies de collecte de l’information et de déchiffrement des données à l’ère du Big Data, mais aussi à la navigation, à l’immersion et à l’interactivité dans lesquelles les spectateurs sont engagés en tant qu’internautes, co-créateurs en ligne ou visiteurs. De l’historique « agit-prop » à l’activisme cybernétique, quelle est la place de l’utilisation de différents médias et images dans les luttes citoyennes et politiques ? Comment les nouvelles formes documentaires à l’ère du numérique renégocient-elles les frontières entre art, activisme et expertise ?

Pages