La Tribune Huma-Num dans la lettre d'info de l'InSHS n°27

Au sommaire de la Tribune Huma-Num - Lettre de l'InSHS - Janvier 2014

 

Huma-Num#Actu

DARIAH : Une infrastructure numérique au service des sciences humaines et sociales, Sophie David

DARIAH est une initiative européenne qui vise à développer et soutenir la recherche dans les différentes disciplines des sciences humaines et sociales qui travaillent sur des objets numériques tels que des textes, des sons, des images, des vidéos. L'article revient sur les éléments essentiels de cette initiative qui prochainement va se doter d'une structure d'ERIC (European Infrastructure Consortium), un nouveau statut juridique mis au point par la Commission européenne, permettant de créer des organisations européennes de recherche rassemblant des pays.

 

Horizons

Pour élargir le panorama de sa tribune, Huma-Num propose dans la rubrique « Horizons » des contributions traitant de questions, de notions, etc., qui font débat et qui sont au cœur des enjeux posés par le numérique.
Pour cette première parution, Alexandre Monnin revient sur le concept d’ontologie en informatique et interroge le terme d’un point de vue philosophique. Cet article fait écho à l’exposé présenté lors de la journée DARIAH-FR, le 27 novembre 2013 sur Construire des vocabulaires à l’échelle de l’Europe. Référentiels, thésaurus et ontologies pour les humanités numériques.

Ontologie(s). De la métaphysique au Web en passant par l'intelligence artificielle, Alexandre Monnin

Au prix d’un passage à première vue anodin du singulier au pluriel, les ontologies ont conquis ces dernières années de nouveaux
territoires. Néanmoins, le mot continue d’effrayer, tant en raison de son indéniable charge philosophique que dans ses usages les plus
contemporains. La définition canonique généralement cité, due à Thomas Gruber (« une ontologie est la spécification explicite d’une conceptualisation ») n’éclairera guère qu’un public averti. Comment, dès lors, se repérer d’une discipline à l’autre, sur un continuum s’étalant sur plus de deux mille cinq cent ans ? Cet article propose de reprendre la question à la racine, afin de proposer un rapide éclairage tout en démêlant quelques écheveaux au passage.