La Tribune Adonis dans la lettre de l'INSHS - Novembre 2012

Humanités spatiales, nouvelles formes d'érudition ?

Si on en juge par le nombre de publications, travaux de recherche, séminaires ou colloques qui s'intéressent à cette question, la dimension spatiale est de plus en plus présente dans toutes les disciplines des SHS, qui trouvent un intérêt renouvelé pour les notions d'espace, mais aussi de lieu, d'échelle ou de territoire.

Le développement des systèmes d'informations géographiques appliqués à la recherche en histoire, et leur utilisation croissante par les chercheurs, témoignent d'une nouvelle manière de penser et d'interroger les données historiques. Qu'apportent ces nouvelles technologies en termes d'outils et d'analyse ? En quoi la visualisation de données permet-elle de renouveler les problématiques de recherche ?
Adonis a souhaité ouvrir sa Tribune de novembre à ces questions en proposant à deux chercheurs en histoire urbaine de partager leurs expériences. S'appuyant sur leurs réalisations, ils nous initient à de nouvelles formes d'exploration des données en histoire.

 

Au sommaire de la Tribune Adonis - Lettre de l'INSHS, novembre 2012

Spatial Humanities,  Jean-Luc Pinol

Virtual Shanghai, villes virtuelles et espaces de données interactifs, Christian Henriot

Comment gérer l'interopérabilité des données géographiques ?  La solution FME, Laurent Costa